Le bourg de Vadalle a depuis toujours une vocation économique puis s’est ajoutée, avec l’implantation de l’école et de la mairie, une activité administrative.

Au XIX et début XX siècles de nombreux « cabarets » (Au sens premier, un cabaret est un lieu de consommation de boisson, une taverne ou une auberge, où l’on pouvait également manger) parsemés la route principale de Vadalle où passaient les rouliers qui transportaient les vins de la région de Saintes jusqu’à Limoges. Ce trafic commercial est très ancien puisqu’il se situe sur l’ancienne voie romaine qui traverse notre commune. La baisse d’activité commerciale a entrainé le déclin des cabarets qui disparurent tous peu à peu. Aujourd’hui ne subsiste de ce passé, pas si lointain, le multiple rural de Vadalle qui accueille tous les jours sauf le lundi la clientèle locale et les fumeurs.

Depuis l’été 2015 le centre socio-culturel, étoffé récemment par un petit parc familiale, donne une nouvelle dimension au bourg de Vadalle. L’école a été entièrement refaite sur la période de 1995 à 2017 et aujourd’hui accueille les classes de CE1 et de CE2.

Un dernier hameau vient compléter la géographie de la commune, il s’agit de la Grange où se situe une chaume propriété des habitants et la charmille où de nombreux repas festifs ont  été organisés.

Le petit puits de roule-crottes charme les promeneurs qui rejoignent Vadalle par le chemin du pont de l’aiguillon.

 

rédigé par G.Liot

Accessibilité