Nouveau Parc Eolien : L’ESSENTIEL

Le parc éolien de la Boixe est situé sur la commune d’Aussac-Vadalle, dans la communauté des communes Cœur de Charente, dans le département de la Charente (16), à 20 km au Nord d’Angoulême. Un ensemble de 3 à 4 éoliennes est prévu d’être installé pour une puissance totale comprise entre 9 et 14,4 MW.

Les objectifs nationaux issus de la loi de transition énergétique sont déclinés dans le cadre des Schémas Régionaux du Climat, de l’Air et de l’Energie (SRCAE) et des Schémas Régionaux de Raccordement au Réseau des Energies Renouvelables (S3REnR).

En Poitou-Charentes, la Préfecture et ses services ont fixé un objectif de 1 800 MW d’éolien d’ici 2020 alors que la puissance installée n’a pas atteint la moitié de l’objectif avec 809 MW fin 2017.

La Charente comptabilisait 143 MW, soit environ 18 % de la capacité installée en Poitou-Charentes. Ce département dispose encore de beaucoup d’autres espaces favorables à l’implantation d’éoliennes comme celui identifié sur la commune d’Aussac-Vadalle.

C’est à partir de 2016 que les premières réflexions ont été menées par Terre et Lac Conseil, sur le secteur d’Aussac-Vadalle. Terre et Lac Conseil et LANGA sont en partenariat depuis 2013 concernant le développement de parcs éoliens. A ce jour plusieurs parcs ont déjà été mis en services et plusieurs autres sont en instruction, notamment en Normandie, en Grand Est et dans la région Centre Val de Loire.

Une zone d’étude a été définie à partir du schéma régional et des informations locales. Fin 2016, une présentation au conseil municipal a donné lieu à un accord de principe pour initier les études.

Début 2017, les services de l’Etat et les gestionnaires de réseaux sont consultés pour identifier les contraintes et servitudes à respecter. Les études paysagères, environnementales et techniques sont initiées avec notamment l’installation d’un mât de mesure du potentiel éolien.

Après plusieurs échanges avec la société, le conseil municipal d’Aussac-Vadalle, par délibération du 6 mars 2018, a émis un avis favorable pour que LANGA poursuive le développement du projet éolien.

Conformément à ses valeurs, LANGA, accompagné de Terre et Lac Conseil, anime des séquences de concertation et d’information, sur le secteur en coordination avec la commune et la communauté des communes, au profit de la population et des différents acteurs du projet.

Les dossiers de demandes administratives pourraient être déposés au début de l’été 2018. Ce sont les services de l’Etat qui instruisent ces dossiers, sous la supervision du préfet. L’instruction dure généralement près d’un an et comporte une enquête publique permettant à toutes les personnes concernées de donner leur avis sur le projet. Cette consultation de la population pourrait se dérouler en 2019. La construction et la mise en service du parc pourraient alors être envisagées en 2020 pour plus de vingt années d’exploitation.

 

Travaux d’aménagement de la Traverse d’Aussac

La première tranche de travaux consistant en l’effacement des réseaux dans la traverse du bourg d’Aussac est pratiquement achevée.

la RD115 a été rouvertes à la circulation sur des réfections provisoires comme prévu le 2 MARS 2018. Les réfections provisoires seront maintenues par l’entreprise jusqu’à la réalisation des définitives programmées mi-AVRIL avant la course cycliste de début MAI. En ce qui concerne l’éclairage public, seules les lanternes sur façades, sur poteaux ainsi que le candélabre sur la place de l’église seront mise en place avant l’aménagement.

Le planning des travaux restants  s’établit comme suit :

 

Phase 1 :  Du 05/04/2018 au 15/05/2018

Mise en service du réseau souterrain en parallèle du réseau aérien.

Basculement des branchements du réseau aérien vers le réseau souterrain.

Phase 2 :  Le 16/05/2018

Coupure des postes « AUSSAC et ROUTE DE NANCLARS » pour la mise en service définitive du réseau souterrain et de dé raccordement du réseau aérien excepté le réseau éclairage public.

 

Les travaux d’aménagement du Bourg sont prévus pour octobre 2018, selon la décision de la Préfecture pour l’octroi des subventions.

Accessibilité