Calendrier
La Météo
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

eglise.gifNotre église c’est notre plus ancien bâtiment communal. L’église Saint Pierre aux liens est donc le symbole de notre histoire et le souvenir de nos anciens pourrait-on dire. Protéger, aménager, restaurer ce bâtiment est une nécessité pour maintenir le lien avec le passé. La restauration de la nef de l’église Saint-Pierre d’Aussac a permis de faire d’importantes découvertes en 2000 et de mieux connaître l’histoire de notre église. En effet, les travaux avaient pour but principal d’enlever les plâtres des murs intérieurs, de refaire la corniche et d’effectuer une remise en peinture de la voûte déjà consolidée deux ans auparavant. Sur le mur sud, une porte a été mise à jour. Elle relie la nef à un bâtiment de facture récente. La porte de dimensions réduites reprend la même architecture que la porte principale. Elle est certainement du Xème siècle. Nous savons avec précision que l’église existait en 988, car à cette date elle fut donnée à l’abbaye de Saint-Amant de Boixe. Nous savons également qu’elle était plus longue et que sa voûte était en pierre. Une autre découverte, toujours sur le mur sud, fut deux magnifiques arches romanes dont la dernière est coupée par le mur du fond. Le pilier cylindrique qui soutenait la voûte a été taillée dans le sens de la hauteur vraisemblablement en 1600, quand la voûte de pierre fut remplacée par une couverture avec fermes apparentes. C’est également sur ce mur sud, entre la petite porte et le chœur, que deux niches ont été dégagées. La première est très petite alors que la seconde est de dimensions plus importante. Elle accueille maintenant la statue de Sainte Quitterie. En effet Le conseil a profité de cette période de restauration riche en découverte pour faire sculpter par Monsieur Platevoet ( artiste de Saint Amant de Boixe) une statue de Sainte Quitterie afin de remplacer l’exemplaire en plâtre. La découverte la plus inattendue est sans conteste la litre funéraire de François VI de la Rochefoucauld et auteur des célèbres maximes. Une autre tâche, débutée dès 1996, arriva à son terme en 2003. c’est bien sûr la restauration des 3 toiles qui ornent notre église. Saint Pierre aux liens, Saint Vincent et Saint Jean-Baptiste. Notre église commençait à retrouver belle allure si ce n’est le chemin de croix qui faisait triste mine au regard de l’éclat retrouvé des trois œuvres. C’est alors que grâce à une habitante de la commune j’ai eu la chance d’évoquer le sujet avec Monsieur Jean-Louis Carré, peintre local et président des peintres de Bandiat Tardoire. Avec lui tout paraît simple, il organise la restauration de A à Z.il prépare les supports, rénove les encadrements en chêne et prend contact avec l’Evéché pour les modèles et les conditions de réalisation. Que dire de plus de cet homme providentiel, si ce n’est qu’il réunit 14 amis peintres dans une réunion très conviviale à la Mairie d’Aussac-Vadalle et leur donne rendez-vous pour une séance d’accrochage en l’Eglise Saint Pierre aux liens le 30 avril qui suit soit un peu plus de 3 mois plus tard. C’est une mécanique bien huilée qui s’est mise en route et au jour dit , le Conseil municipal et les artistes se sont retrouvés pour voir notre petite église de campagne parée de ses plus beaux atours. Avec le père Maurice on ne peut que louer l’efficacité des peintres de Bandiat Tardoire et les remercier chaleureusement de leur initiative , de leur compétence, de leur talent mais surtout de leur bonté. Bénévoles , généreux, ils nous ont fait le plus des cadeaux « rendre la vie » à notre église qui s’endormait doucement au bord de notre vie. Permettez moi de tous les citer: station numéro 1 Jésus est condamné à mort Artiste : Christian Gardillou station numéro 2 Jésus est chargé de sa croix Artiste : Germain Délias station numéro 3 Jésus tombe pour la première fois Artiste : Gérard Délias station numéro 4 Jésus rencontre sa mère Artiste : Claude Goyaud station numéro 5 Simon aide Jésus à porter sa croix Artiste : Elbé Léonard station numéro 6 Véronique essuie le visage de Jésus Artiste : Jean-Pierre Bonnet station numéro 7 Jésus tombe une seconde fois Artiste : Camille Bourigeaud station numéro 8 Jésus rencontre les femmes de Jérusalem Artiste : Arlette Rabel station numéro 9 Jésus tombe pour la troisième fois Artiste : Régine Liot station numéro 10 Jésus est dépouillé de ses vêtements Artiste : Jacques Gauthier station numéro 11 Jésus est cloué sur la croix Artiste : Sylvie Riffaud station numéro 12 Jésus meurt sur la croix Artiste : Jean-Louis Carré station numéro 13 Marie prend le corps de Jésus dans ses bras Artiste : Guy Dejameau station numéro 14 Jésus est mis au tombeau Artiste : Joelle Fourgeaud Nous voyons ici que les grandes choses sont faites par des grands hommes avec peu de moyen mais beaucoup de générosité, un grand MERCI à eux. Notre église est devenu magnifique, mais tout n’est pas terminé, il reste beaucoup à faire. Dans l’immédiat nous avons voulu apporter un soin particulier au parvis et à la petite place nouvellement créé dans le cadre de l’aménagement de l’église. Les travaux de réfection ont débuté avec le concours de la DDE, du Pays du Ruffécois, je remercie Jérome Moreau Technicien Paysagiste et les employés communaux et tout particulièrement Jean-Jacques Bullier . Le jardin ainsi créé portera le nom de l’Abbé René Fort en signe de notre reconnaissance pour tout le bien qu’il nous a apporté. Gérard Liot Maire d’Aussac-Vadalle Si vous le souhaitez vous pouvez accéder au détail de la présentation de l'église



S.I.G.

sig.gif 
Accés au SIG pour les élus

Avis d'obsèques

Carnet Charente Libre.jpg

 

Mentions légales
Ce site est hébergé par :
Ikoula
175/177 rue d'aguesseau, 92100 Boulogne-Billancourt
Contact : 01 84 01 02 50 ou par mail à ikoula@ikoula.com